En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

J'ai bâti mon approche
sur le constat suivant...

... la santé est toujours présente derrière le mal-être, prête à être entendue. De même que notre cœur bat et répand l'oxygène dans notre corps sans avoir besoin de notre vigilance, cette santé, source d'équilibre et de confiance, soutient notre existence tout entière. Aussi souffrants ou déprimés que nous puissions être, nous avons cette base inaltérable.

C'est le sens de mon travail en tant que thérapeute : permettre au patient de retrouver ses propres ressources, et lui donner l'espace nécessaire pour les déployer. Je ne manifeste pas de volonté de le changer, je l'aide à comprendre l'intelligence qui se cache dans ses comportements, même les plus singuliers, ou dans ses ressentis les plus souffrants : par exemple derrière une colère débordante peut se cacher une forme de sagesse, une déprime est une tentative de se reconnecter avec son cœur.

Une des dimensions les plus importantes pour aider une personne à retrouver sa richesse intérieure est ce que j'appelle l'accueil inconditionnel. Une personne qui consulte se reproche souvent de ne pas être à la hauteur, et le fait de voir un psychologue est alors vécu comme un échec. Le fait de se trouver en présence d'un thérapeute ne manifestant pas de volonté de la changer, mais plutôt de l'accompagner vers la santé présente en elle, constitue un message important pour son estime personnelle. Ma pratique est basée sur cette appréciation globale de la personne parce qu'elle est puissante et auto-guérissante.

Il ne s'agit pas de voir tout en rose et de nier la souffrance, bien au contraire : plus nous en avons peur et tentons de lui échapper, plus elle nous gouverne. Il ne s'agit pas non plus de nous identifier à cette souffrance, ce qui ne fait que la nourrir et l'augmenter. Il s'agit au contraire de la regarder avec courage et bienveillance, puis de retrouver le lien à notre santé, à nous-même et aux autres. La souffrance isole du monde, mais le courage que nous avons à nous y confronter renforce notre estime de soi et notre ouverture à la joie. Beaucoup des patients qui viennent me voir sont surpris de trouver l'énergie de guérison au cœur de leurs souffrances, la solution au cœur même de leurs échecs.

Deux qualités sont importantes pour aider le patient à guérir : la pleine présence, et l'acceptation sans jugement de ce qui est. Etre vu et entendu n'est pas si fréquent : nous sommes tellement préoccupés par notre propre existence que nous avons du mal à nous ouvrir à la présence d'autrui ; nous avons de plus tellement été habitués tout petits à une attention sous conditions (sois ceci, fais cela), qu'un accueil sans jugement constitue le début de la guérison.

Etre à l'écoute de notre corps est également précieux. Par-delà les grands moyens utilisés pour se faire entendre -tensions, migraines. voire maladies graves- le corps nous transmet constamment des messages à même de nous orienter. Il perçoit par exemple instinctivement la nature d'une relation (conflictuelle, basée sur l'intimidation ou la confiance, etc.), avant même que nous puissions y mettre des mots.

Quant au rapport à nos émotions, il est souvent compliqué : nous avons peur qu'elles nous trahissent, nous fassent perdre la face ou même la tête. Là encore se cache une énergie qui doit être appréciée et valorisée.
Un travail personnel de plus de 20 ans en thérapie individuelle et de groupe m'a permis de répondre tant aux demandes d'accompagnement ponctuel et de soutien qu'à l'aide aux personnes en grande souffrance (traumatismes, abus, abandon, violences, .) J'ai enrichi mes connaissances universitaires (master en psychologie clinique et pathologique Paris VII) par une formation de 4 ans en psychologie basée sur une connaissance directe et intime du fonctionnement de l'esprit, le travail avec les émotions fortes, l'ancrage dans le moment présent et le développement des qualités de présence et d'ouverture du cœur dans ses relations interpersonnelles (formation Karuna). Enfin, une expérience de 25 ans en entreprises tant publiques (La Poste) que privées (SFR, .) m'a apporté une expertise sur les souffrances et stress au travail (épuisement, burn-out, dépression, conflits, harcèlements).

Notre premier entretien nous permettra de nous rencontrer ainsi que d'exprimer votre besoin ; il est gratuit et libre d'engagement. Il est la base d'une future alliance thérapeutique. Pour obtenir plus d'informations et prendre rendez-vous, contactez moi à mon cabinet de psychologie.
 

Nous situer

Le cabinet du psychologue M. François Bugel est situé en face de l'école Henri Bassis à Champigny-sur-Marne dans le Val-de-Marne. Facilité de stationnement aux alentours du cabinet.



68 rue Monument 94500 Champigny sur Marne

Actualités

Groupe de thérapie
Samedi et dimanche 14 et 15 octobre 2017 - Thème : LA RENCONTRE

Galerie photos